| Corporate

Magistralement distillé

Tous les amateurs de fruits fermentés ou distillés savent ce qu’est la distillation. Ce processus est également essentiel dans l’industrie pétrolière. Le processus de séparation permet de partager les liquides dont les points d’ébullition respectifs diffèrent en plusieurs fractions. Toutes ces fractions, qu’il s’agisse de boissons alcoolisées ou de pétrole brut, ont des propriétés spécifiques. Pour pouvoir extraire des fractions spécifiques exploitables à des températures particulières, il faut déterminer la plage d’ébullition d’un échantillon. De plus, la plage d’ébullition fournit des renseignements sur la pureté et la qualité des différentes fractions et sur les produits finaux. C’est précisément ce pour quoi le Diana 700 est conçu.

L’instrument a été développé et minutieusement testé chez Anton Paar sur le site Anton Paar ProveTec de Blankenfelde-Mahlow (Allemagne) pendant des années. Le Diana 700 est désormais prêt à être commercialisé. Toute la société a été impliquée dans ce projet et chacun a contribué avec enthousiasme à la réalisation de cet instrument. « Tous les collègues parlent du Diana 700 et attendent avec impatience sa commercialisation », révèle le responsable produit, Sören Draffehn.

Tout comme la déesse romaine dont il porte le nom, l’instrument de mesure est prêt pour la chasse, celle de la plage d’ébullition de produits des industries pétrolière et chimique. Habituellement, ces produits sont volatiles, comme les substances chimiques organiques distillables. « La distillation atmosphérique est un test décisif lorsqu’on tente d’augmenter le rendement de divers produits pétroliers en utilisant leurs plages d’ébullition », explique Sören Draffehn. Le nom de la déesse romaine, soit dit en passant, est tout à fait fortuit : dans notre cas, le nom de Diana est l’abréviation de « distillation analyzer ».

L’utilisation de cet instrument de mesure moderne et intelligent est étonnamment simple : Toutes les méthodes délicates sont pré-configurées. L’opérateur peut commencer à travailler sans avoir à régler de paramètres. Le logiciel du Diana 700 guide les utilisateurs débutants comme perfectionnés en toute sécurité tout au long des étapes de préparation de la distillation, empêchant ainsi les éventuelles erreurs humaines. Une fois le remplissage de 100 mL d’échantillon dans le flacon de distillation terminé, le flacon est scellé au moyen d’une multiprise mobile. La multiprise renferme un capteur de température extrêmement sensible qui mesure la température des vapeurs vitales durant la distillation. Le flacon de distillation est inséré dans l’instrument en un seul mouvement rapide. Grâce à la mise en température extrêmement rapide de l’ensemble des composants, la mesure peut être lancée immédiatement. Le bouclier du système de chauffe se ferme automatiquement et le système de chauffe est positionné correctement. Avec le Diana 700, la distillation est seulement lancée lorsque tous les réglages ont été faits selon le critère sélectionné. Le volume de récupération par distillation est mesuré au moyen d’un capteur d’imagerie par contact qui fournit des données précises et en temps réel sur le volume à n’importe quelle température de vapeur spécifique.

Le résultat de la distillation est un diagramme de plages d’ébullition qui donne les points d’ébullition des différents composants d’un échantillon. Ces renseignements peuvent être utilisés, entre autre, comme base pour concevoir ou optimiser la distillation du pétrole brut dans les raffineries pétrolières. Quoiqu’il en soit, les produits finaux tels que les combustibles et les solvants sont analysés selon leur plage d’ébullition pour être sûr qu’ils remplissent les critères strictes du contrôle de la qualité.