Surveillance de bain de décapage

La surveillance de la concentration en acides et en sels de fer est essentielle pour faire fonctionner une ligne de décapage au point d’exécution le plus efficace. Il est ainsi possible d’optimiser la durée du processus sans risque de décapage insuffisant. Le risque de décapage excessif ainsi que la consommation d’acides, de fluides de nettoyage et d’énergie sont réduits. Le moniteur de bain de décapage extrêmement fiable d’Anton Paar fournit ces informations. Le système de mesure ne nécessite aucun entretien et est facile à utiliser.

Processus de décapage

Les bains de décapage sont utilisés dans de nombreux domaines de l’industrie métallurgique pour nettoyer les impuretés des surfaces métalliques ainsi que pour procéder à la passivation ou à l’élimination sélective de surfaces.

Le décapage est une étape de production importante, par exemple entre le laminage à chaud et le laminage à froid. Le dépôt formé lors du laminage à chaud doit être éliminé par décapage avant la réduction de l’épaisseur lors du laminage à froid. Il s’agit également d’une procédure de prétraitement des métaux qui sert à éliminer des impuretés telles que rouille, taches et contaminations inorganiques avant le revêtement.

Les liquides de décapage (liqueurs de décapage) sont des acides (rarement des bases) qui contiennent des sels métalliques dissous. L’acide utilisé dépend de la nature des oxydes. Les aciers au carbone sont souvent décapés à l’acide sulfurique (H2SO4) et à l’acide chlorhydrique (HCl).

Obtenez le document

Pour recevoir ce document, veuillez entrer votre e-mail ci-dessous.

Chargement...

Erreur