Résultats recommandés

2018-07-12 | Corporate

Un outil pratique pour de nombreux échantillons

Les belles histoires de leur enfance que nous content nos parents commencent souvent par « il était une fois ». L'histoire que nous vous contons en est une. Il était une fois un rhéomètre, un appareil de mesure permettant de déterminer la déformation et l'écoulement de la matière. Non pas un, mais quatre appareils haute technologie de la marque Anton Paar proposant des solutions intelligentes. Ces appareils baptisés MCR 102, MCR 302, MCR 502, et MCR 702 répondent à toutes les exigences rhéométriques en matière d'analyse. Il n'y a qu'une chose qu'ils ne peuvent pas faire : ils ne peuvent pas mesurer automatiquement plusieurs échantillons.

Ceci était l'une des exigences d'un grand constructeur automobile européen, c'est pourquoi nous avons conçu le système « HTR », explique Alexander Schmied, Chef du projet de système HTR d'Anton Paar. « HTR » signifie « rhéologie haut débit » et allie les rhéomètres Anton Paar à un système d'échantillonnage automatisé. Ce système est le successeur de l'ASC32 et est proposé dans la version « HTR compact » (avec le MCR 102 et le MCR 302) et dans la version « HTR » standard (avec le MCR 502 et le MCR 702).

Un autre constructeur automobile européen a récemment commandé trois HTR compact. Jusqu'à 36 échantillons peuvent être stockés sur ces instruments. Cet appareil est fourni avec deux types de godets gradués pour les grandes et les petites quantités d'échantillons. Dans un premier temps, un bras préhenseur actionné par de l'air comprimé saisit un gobelet gradué contenant un échantillon et l'emmène, si besoin, dans une enceinte thermique offrant une variation de températures de -10 à 80 °C. Le HTR compact peut comporter jusqu'à trois enceintes de ce type. Si la température est correcte, l'échantillon est automatiquement transféré vers le rhéomètre MCR et mesuré. En fonction des exigences, une mesure peut prendre une minute à plusieurs heures. Après chaque analyse, l'instrument nettoie automatiquement la broche de mesure et réinitialise le gobelet gradué.

« Le système mesure jusqu'à 36 échantillons de façon autonome. Ces mesures sont généralement effectuées pendant la nuit, » explique le Chef de projet Alexander Schmied. Le premier appareil de mesure de ce type a été mis en service chez un constructeur automobile en 2016 et permet de tester automatiquement la qualité des peintures pour voitures. Il en est de même pour un autre constructeur automobile européen qui vient de commander trois appareils de ce type. Cet appareil est également utilisé par un fabricant de cosmétiques d'Europe centrale pour analyser les dentifrices et les shampoings.

Le délai de livraison des rhéomètres HTR, le modèle HTR 302 compact étant l'appareil le plus fréquemment commandé, est d'environ six mois. L'assemblage effectué par le service Automation & Robotics au siège de l'entreprise Anton Paar à Graz nécessite environ un mois et demi et est suivi de tests réalisés avec les échantillons du client. Le système HTR n'est expédié au client dans une caisse en bois qu'après avoir obtenu son accord. Le rhéomètre est livré séparément, installé sur site et mis en service par les techniciens SAV d'Anton Paar.

De nombreuses vieilles histoires se terminent par « et s'ils ne sont pas mort, ils vivent encore aujourd'hui ». En effet, un grand nombre d'appareils Anton Paar utilisés par les clients le sont depuis un grand nombre d'années et fonctionnent comme au premier jour, preuve de leur précision et de leur qualité. Le système HTR a un grand avenir devant lui.