| Corporate

Un génie de la viscosité pour les plus grandes attentes

Avec le ViscoQC 300, les professionnels de la viscosimétrie d’Anton Paar ont lancé un instrument de paillasse tout aussi compact, offrant une extension fonctionnelle modulaire, permettant des mesures multipoint, et répondant aux critères les plus strictes des produits pharmaceutiques.

Selon Patricia Gejer, le sirop contre la toux est un défi en termes de viscosité. « Une fois ingéré, il doit humidifier durablement la surface tandis que la force exercée durant l’ingestion ne doit pas le rendre solide », déclare la responsable produit viscosimètres rotatifs chez Anton Paar. La mesure de la viscosité est également une méthode de choix pour contrôler la qualité d’un gel douche. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas utiliser un capteur de process, vous pouvez recourir à un appareil de paillasse. Et c'est là qu’Anton Paar chamboule le marché cette année : Le ViscoQC 100 a été introduit au printemps. Aujourd’hui, le ViscoQC 300 lui succède en tant que modèle haut de gamme de la série des viscosimètres rotatifs. Comme son prédécesseur, le ViscoQC 300 dispose d’un assistant numérique pour le contrôle automatique de l’exactitude de l’alignement de l’appareil, du couplage magnétique des géométries, du système Toolmaster pour la détection automatique des géométries, et de la fonction de recherche rapide automatique (TruMode) qui facilite la mesure des échantillons inconnus de différentes viscosités, et plus encore.

Les nouveautés par rapport au modèle d’entrée de gamme ViscoQC 100 : l’écran brillant tactile 7", la gestion des utilisateurs et des groupes d’utilisateurs, la mémoire de données intégrée pour les méthodes de mesure et les résultats et, en plus, deux paquets logiciels. Le « V-Comply » est destiné aux utilisateurs du secteur pharmaceutique. Le « V-Curve », de son côté, permet le suivi graphique des données des données de mesure en direct, la programmation de jusqu’à 50 étapes de mesure, d’effectuer des analyses au moyen de modèles mathématiques et de déterminer le seuil d’écoulement - la force à laquelle le matériel commence à s’écouler, explique Madame Gejer, spécialiste produit. Le ViscoQC 300 permet aussi d’analyser la courbe de viscosité en fonction du temps ce qui est capital pour les échantillons qui durcissent au fil du temps. Selon la responsable produit, la détermination des courbes d’écoulement facilite, entre autre, la caractérisation des échantillons qui se « fluidifient ». Les effets de « fluidification par cisaillement » tels que ceux qui se produisent avec le gel douche ou le ketchup, ne posent aucun problème pour l’instrument de mesure.

Pour des analyses précises et répétables, 21 géométries et systèmes de mesure sont disponibles, des agitateurs à ailettes pour les matériaux pâteux tels que le beurre de cacahouètes jusqu’aux béchers jetables pour les mesures avec des géométries DIN classiques. Pour une utilisation plus aisée, les utilisateurs peuvent raccorder une souris, un clavier et même un lecteur de codes-barres. L’appareil communique en onze langues.

Selon la responsable produit, Madame Gejer, le groupe cible du viscosimètre de paillasse correspond aux industries chimiques et pétrochimiques, aux fabricants de boissons et d’aliments, et à l’industrie pharmaceutique. Pour cette dernière, il existe la solution pharmaceutique spéciale « V-Comply ». Elle comprend des fonctions logicielles déverrouillables, une signature électronique et des pistes d’audit en option, qui couvrent toutes les exigences de la FDA nord-américaine. Ceux qui souhaitent offrir à leurs parents un appareil de mesure professionnel pour contrôler la qualité de leur miel préféré en cadeau de Noël devraient commander le modèle R idéal pour les viscosités moyennes.

Les jumeaux Visco : Le ViscoQC 100 (à gauche) et son puissant frère, le ViscoQC 300.