Cellules sous pression

Rhéologie sous haute pression

Associez une cellule sous pression à votre rhéomètre MCR pour réaliser des essais rhéologiques dans des conditions de température et de pression contrôlées. Ces cellules sont utilisées pour simuler les conditions de process, mesurer l’effet de la pression sur les propriétés rhéologiques ou empêcher l'évaporation de l'échantillon au-dessus du point d'ébullition. Les applications les plus courantes concernent les polymères, les produits pétrochimiques, la récupération du pétrole et la transformation des aliments (gélatinisation de l'amidon p. ex.). Grâce à une gamme étendue de cellules sous pression et systèmes de mesure, vous êtes sûr d'obtenir la meilleure solution possible pour votre application.

Rester connecter Document Finder

Caractéristiques principales

Plus que de simples solutions de pression

Plus que de simples solutions de pression

La large gamme proposée allie une plage de température étendue à une plage de pression unique dans cette catégorie de rhéomètres, pouvant atteindre 1000 bars. Deux types de cellules sous pression sont disponibles : avec pressurisation au gaz ou liquide. De surcroît, toutes les cellules sous pression peuvent être utilisées en mode auto-pressurisation également. Bien que des roulements à billes ou rubis à faible frottement soient présents pour les échantillons sensibles, les cellules en Hastelloy assurent un haut degré de résistance. Des options basse température et circulation en continu sont aussi disponibles et des solutions personnalisées pour des applications spéciales peuvent être développées. 

Cellule sous pression pour amidon jusqu'à 30 bars

Cellule sous pression pour amidon jusqu'à 30 bars

L’amidon est largement utilisé dans l’industrie alimentaire en raison de son intérêt nutritionnel et ses propriétés physiques. Il est principalement employé comme additif pour la transformation des aliments, par exemple comme épaississant et stabilisant, du fait de sa capacité à gélatiniser et coller. Il est aussi utilisé comme adhésif dans l’industrie papetière. La cellule sous pression pour amidon en acier inoxydable évite que la suspension d’amidon ne bouille aux températures élevées souvent nécessaires pour simuler des conditions de transformation (stérilisation par exemple). La cellule est généralement utilisée en mode auto-pressurisation, mais peut aussi être associée à une alimentation en pression au gaz.

Pression jusqu’à 400 bars (auto-pressurisation ou au gaz)

Pression jusqu’à 400 bars (auto-pressurisation ou au gaz)

Les cellules sous pression de 150 bars (jusqu’à 300 °C, en acier inoxydable) et 400 bars (jusqu’à 200 °C, en titane) fonctionnent en mode auto-pressurisation ou au gaz. Même les polymères fondus peuvent être mesurés à l’aide de la géométrie plan parallèle en option Un exemple-type d'application est l’étude des propriétés rhéologiques des polymères sous l’influence du dioxyde de carbone supercritique. Le CO2 supercritique peut servir de solvant dans des applications telles que la formation, la modification, le mélange de polymères ou le moussage). Une connaissance approfondie des propriétés rhéologiques est cruciale pour maîtriser le processus. Un autre exemple est l'étude des effets d’une pression élevée sur les huiles moteur visant à prolonger la durée de vie des moteurs modernes.

Pression jusqu’à 170 bars (auto-pressurisation, au gaz ou liquide)

Pression jusqu’à 170 bars (auto-pressurisation, au gaz ou liquide)

Grâce à sa conception intelligente, la cellule sous pression de 170 bars peut être employée en mode auto-pressurisation, au gaz ou liquide, ainsi qu’en mode circulation continue, ce qui en fait un choix optimal pour une multitude d'applications. La chambre de mesure entièrement remplie évite que les matières viscoélastiques ne grimpent sur l’arbre du rotor. Même les matières hautement viscoélastiques telles que les fluides de forage et de fracturation peuvent être pompées dans la cellule au moyen de l’alimentation en pression disponible en option avec un séparateur. De surcroît, le séparateur facilite la manipulation et la mesure de fluides critiques du point de vue du nettoyage et de la réactivité. 

Pression jusqu’à 1000 bars (auto-pressurisation et liquide)

Pression jusqu’à 1000 bars (auto-pressurisation et liquide)

La cellule sous pression allant jusqu'à 1000 bars et 300 °C est conçue pour un usage avec une alimentation en pression liquide. La chambre de mesure entièrement remplie évite que des matières viscoélastiques telles que des fluides de forage ne grimpent sur l’arbre du rotor. Des simulations étendues de conditions de transformation (dans un puits de pétrole p. ex.) sont rendues possibles par une pression élevée unique de 1000 bars combinée à un rhéomètre à cisaillement dynamique entièrement fonctionnel. Des températures jusqu’à -30 °C sont même disponibles sur demande. Cela permet par exemple d'étudier le processus de cristallisation de fluides de forage en fonction de la température ou les caractéristiques d’huiles moteur à basse température.

Spécifications techniques

Cellule sous pression Type de pressurisation Type de roulement Plage de températurea Systèmes de mesureb Matériaux disponibles (en standard)c
30 bars (cellule sous pression pour amidon) (435 psi) Auto-pressurisation ou au gaz Roulement à billes 5 °C à 160 °C Agitateurs Acier inoxydable
150 bars (2175 psi) Auto-pressurisation ou au gaz Roulement à billes -30 °C à 300 °C Agitateurs, cylindre concentrique, plan parallèle, double entrefer Acier inoxydable, Hastelloy
150 bars/XLd (2175 psi) Auto-pressurisation ou au gaz Roulement à billes -10 °C à 200 °C Agitateurs, cylindre concentrique, plan parallèle, double entrefer Acier inoxydable, Hastelloy
400 bars/XLd 5800 psi Auto-pressurisation ou au gaz Roulement à billes -10 °C à 200 °C Agitateurs, cylindre concentrique, plan parallèle, double entrefer Titane
170 bars/XLd 2465 psi Auto-pressurisation, au gaz ou liquide Roulement rubis 25 °C à 200 °C Cylindre concentrique, double entrefer Titane, Hastelloy
1000 bars (14500 psi) Auto-pressurisation ou liquide Roulement rubis 25 °C à 300 °C Cylindre concentrique Titane

a Températures inférieures disponibles sur demande (selon la cellule sous pression)
b Systèmes personnalisés disponibles sur demande (selon la cellule sous pression)
c D’autres matériaux peuvent être vérifiés sur demande (selon la cellule sous pression)
d Les cellules « XL » possèdent un système de mesure plus large

Service Certifié Anton Paar

La qualité d’Anton Paar dans le service et l’assistance :
  • Plus de 350 experts techniques certifiés par le fabricant dans le monde entier
  • Assistance qualifiée dans votre langue nationale
  • Protection de votre investissement pendant tout son cycle de vie
Pour en savoir plus

Documents

Produits similaires